Ces 30 derniers jours, la N-VA a dépensé davantage sur Facebook que le Vlaams Belang

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Sur les 30 derniers jours, la N-VA a dépensé davantage en publicités sur Facebook que le Vlaams Belang, apprend-on à la lecture de la bibliothèque publicitaire du réseau social. La constitution de la majorité Vivaldi au fédéral, dont sont exclus les nationalistes flamands, semble avoir poussé le parti à davantage communiquer via ce canal. Du 6 septembre au 5 octobre, la N-VA a ainsi dépensé 129.262 euros pour 170 publicités. À cette somme s'ajoutent 43.354 euros pour 16 publicités en faveur du président du parti Bart De Wever et 14.132 euros pour 12 publicités en faveur du ministre-président flamand Jan Jambon. Le Vlaams Belang, qui dépensait certains mois jusqu'à 150.000 euros sur Facebook, a à l'inverse quelque peu réduit la voilure le mois dernier. Le parti d'extrême droite a ainsi dépensé 113.119 euros pour 158 publicités. S'y ajoutent 25.231 euros pour 36 publicités en faveur du président Tom Van Grieken. Le troisième parti d'opposition à la Vivaldi, le PTB-PVDA, suit. Les communistes ont davantage visé le nord du pays dans leur communication avec 35.411 euros dépensés pour 96 publicités en faveur du PVDA et 23.339 euros pour 71 publicités offrant de la visibilité au président Peter Mertens. Ces 30 derniers jours, 65 publicités PTB ont également été diffusées pour un montant de 13.124 euros. Au sein de la Vivaldi, le président du sp.a et ex-préformateur Conner Rousseau est le plus actif avec 28.014 euros dépensés pour 108 publicités. 13.625 euros ont en outre été dépensés pour 46 publicités en faveur des socialistes flamands. Côté francophone, 7.447 euros ont été dépensés pour 10 publicités en faveur du président du MR Georges-Louis Bouchez et 6.228 euros pour 541 publicités en faveur des réformateurs. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info