Charlie Hebdo : reprise du procès des attentats de janvier 2015, verdict maintenu le 13 novembre

Publié le à PARIS (FRA)

Le procès des attentats de janvier 2015, suspendu mercredi après-midi après un malaise du principal accusé, Ali Riza Polat, a repris jeudi matin et devrait se poursuivre jusqu'au 13 novembre, malgré le reconfinement de la population. Ali Riza Polat, pris de vomissements mercredi et qui avait été renvoyé en maison d'arrêt pour voir un médecin, était présent jeudi dans le box des accusés, à la reprise des débats devant la cour d'assises spéciale de Paris. "Chacun a compris que nous étions dans une nouvelle étape concernant le respect des règles sanitaires", a déclaré le président de la cour, Régis de Jorna. "Nous sommes particulièrement concernés, vu le nombre de personnes présentes et les conditions dans lesquelles nous travaillons", a-t-il ajouté. Le président a appelé "tout un chacun à respecter les règles de distanciation sociale", précisant que "dès cet après-midi, des directives" allaient être "redonnées". "Les plaidoiries se feront avec masque" et "le masque doit être porté correctement", a encore dit Régis de Jorna. Les plaidoiries des avocats des parties civiles débuteront "jeudi après-midi", a encore annoncé le président. Selon un message transmis aux parties, "le réquisitoire des avocats généraux interviendra le mercredi 4 novembre après-midi et le jeudi 5 novembre". Les avocats de la défense plaideront eux les 6, 9, 10 et 11 novembre. Le verdict est quant à lui maintenu le vendredi 13 novembre en fin de matinée. Au printemps, lors du premier confinement, l'activité judiciaire avait été réduite aux urgences civiles et pénales, avec pour conséquence le renvoi de milliers d'affaires non prioritaires. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info