Cinéma: Coup d'envoi du 35e FIFF à Namur dans un contexte très particulier

Publié le à NAMUR (Belgique)

Le coup d'envoi du 35e Festival International du Film Francophone de Namur a été donné vendredi soir dans des circonstances particulières, avec nettement moins de public et sans le côté festif qu'aurait dû connaître cette édition anniversaire.C'est le film belge "Une vie démente", d'Ann Sirot et Raphaël Balboni, qui a été projeté dans trois salles du centre-ville en avant-première mondiale en compagne du duo de réalisateurs, des comédiens Lucie Debay, Gilles Remiche et Jean Le Peltier, ainsi que de la productrice Julie Esparbes. "L'un des axes fort de cette année tout à fait particulière est le soutien et la relance du cinéma belge", a déclaré Hervé Le Phuez, directeur de la programmation du FIFF, soulignant le choix de montrer un long-métrage belge de qualité. "Le FIFF nous a accompagnés depuis le tout début de notre recherche, et a soutenu chacun de nos courts métrages", ont expliqué les deux réalisateurs dont plusieurs courts métrages ont été primés à Namur par le passé. Si le FIFF programme 88 films jusqu'à vendredi, dont 13 longs métrages et 21 courts métrages en compétition officielle, le lieu de rencontre privilégié de professionnels du cinéma et des cinéphiles manque à l'appel cette année. En raison du contexte sanitaire, la place d'Armes n'accueille pas son traditionnel chapiteau proposant un bar plébiscité jusqu'au bout de la nuit et des animations publiques notamment. Vendredi prochain, c'est le film "Un Triomphe" d'Emmanuel Courcol, avec Kad Merad, qui sera projeté en clôture du festival après la remise des Bayards en présence d'une partie de l'équipe. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info