Cinq morts dans la dispersion du sit-in au Soudan

Publié le à KHARTOUM (Belgique)

La dispersion par les autorités militaires du sit-in du mouvement de contestation devant le QG de l'armée à Khartoum "doit cesser", a déclaré lundi l'ambassade américaine au Soudan. L'opération, toujours en cours, a fait au moins cinq morts, d'après le comité central des médecins, proche de la contestation. Cette opération des "forces de sécurité soudanaises" est "injustifiée et doit cesser", a écrit sur son compte Twitter l'ambassade américaine, selon qui le Conseil militaire au pouvoir en "porte la responsabilité". En réaction, l'Alliance pour la liberté et le changement (ALC), fer de lance de la contestation, a appelé à des "marches pacifiques et des cortèges dans les quartiers, les villes, les villages", appelant à "renverser le Conseil militaire" au pouvoir. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.