Colombie: assassinat de quatre personnes en mission pour la restitution de terres

Publié le à Bogota

Quatre personnes en mission officielle pour récupérer des terres volées à des paysans ont été assassinées dans la région de Meta, dans le centre de la Colombie, a annoncé vendredi le président colombien Ivan Duque sur twitter.Ces quatre personnes, dont une fonctionnaire de l'entité publique créée pour restituer des terres à des paysans dépossédés pendant le confit armé en Colombie, avaient disparu depuis le 27 mai dans la municipalité de Mesetas, a précisé un communiqué de cette entité, l'Unité de restitution des terres. Karen Garay, cartographe appartenant à cette unité, avait disparu avec son chauffeur et deux s?urs appartenant à la famille réclamant cette restitution. Leur père avait été assassiné en 1996 par les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) et leur propriété confisquée. Aucune piste sur l'identité des agresseurs n'a émergé des premiers éléments de l'enquête, mais plusieurs groupes rebelles, ayant refusé l'accord de paix signé en 2016 entre le gouvernement et les FARC, sont toujours actifs dans cette région. Sept dissidents des FARC ont été tués vendredi dans le nord du pays lors d'affrontements avec des guérilleros de l'ELN, l'Armée de libération nationale, non partie prenante de l'accord de 2016. L'Unité de restitution des terres a été créée en 2011 par le président de l'époque Juan Manuel Santos pour rendre leurs terres à des paysans ou des groupes indigènes spoliés pendant le conflit armé qui a ravagé le pays durant des années. Le président Duque a promis vendredi de poursuivre cette mission de restitution, et assuré que tout serait fait pour retrouver les auteurs de cet assassinat. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info