Conflit en Syrie - Une frappe de drone tue 14 djihadistes dans le nord-ouest de la Syrie (OSDH)

Publié le à BEYROUTH (LBN)

Une frappe d'un drone non identifié a tué 14 djihadistes dont cinq étrangers et six commandants jeudi dans le nord-ouest de la Syrie, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).La frappe a visé un rassemblement de djihadistes dans le village de Jakara dans la région de Salqin, a-t-on précisé de même source. Il n'était pas possible dans l'immédiat d'identifier à qui appartient le drone. La frappe a eu lieu dans la province d'Idleb, dernier bastion hostile au régime de Bachar al-Assad et qui abrite des groupes djihadistes et rebelles emmenés par Hayat Tahrir al-Cham (HTS), l'ex-branche syrienne d'Al-Qaïda qui domine les zones insurgées. Selon le directeur de l'Observatoire, Rami Abdel Rahman, cinq ressortissants étrangers figuraient parmi les djihadistes tués jeudi mais leur nationalité n'est pas établie. Parmi les six commandants tués dans la frappe jeudi, deux appartenaient au HTS, a-t-il dit. Ebaa, l'organe de propagande du HTS, a indiqué de son côté qu'une frappe avait visé "une tente appartenant à l'un des dignitaires" à Jakara, faisant plusieurs morts. La frappe intervient alors qu'en France l'assassin du professeur tué par un islamiste pour avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves était en contact avec un djihadiste russophone en Syrie avant son acte. L'identité de ce djihadiste n'a pas été établie à ce stade, a indiqué une source proche du dossier. Selon le journal Le Parisien, cette personne localisée grâce à son adresse informatique IP serait basée à Idleb. La région accueille des milliers d'étrangers, notamment des Français, des Britanniques, des Tchétchènes, qui s'y sont installés au fil des ans, selon l'OSDH. Après une série de victoires grâce à l'aide militaire de son allié russe, le régime Assad a repris le contrôle d'environ 70% du territoire syrien. Déclenché par la répression d'une révolte populaire contre le pouvoir, le conflit s'est transformé en guerre dévastatrice, impliquant une multitude d'acteurs régionaux et internationaux, ainsi que des groupes djihadistes. La guerre a fait plus de 380.000 morts et poussé à la fuite des millions de personnes. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info