Coronavirus - Des plaines de jeux couvertes devant le Conseil d'État contre leur fermeture obligatoire

Publié le à Bruxelles (Belgique)

Un groupement de plaines de jeux couvertes de Flandre et de Bruxelles a décidé d'intenter un recours en urgence en annulation devant le Conseil d'État contre l'arrêté royal du 4 décembre dernier prévoyant leur fermeture obligatoire, dans le cadre des dernières mesures sanitaires, a-t-on appris mercredi dans un communiqué.Ces plaines de jeux sont contraintes depuis samedi à rester fermées, à l'instar des dancings et autres discothèques. Les plaines de jeux ne comprennent pas cette décision et reprochent au gouvernement une absence de concertation avec le secteur. "Nous sommes convaincus que nous pouvons contribuer au bien-être des enfants et ce, en toute sécurité. C'est pourquoi nous demandons l'annulation de cet arrêté royal." Le groupement de plaines de jeux espère une décision dans la semaine. (Belga)
© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info