Coronavirus - Etats-Unis: le nouveau plan d'aides de Joe Biden dans le détail

Publié le à WASHINGTON (USA)

Voici les principales mesures du plan de relance de 1.900 milliards de dollars dévoilé jeudi par le futur président américain Joe Biden mais qui doit encore être adopté par le Congrès pour entrer en vigueur.Vaccins, lutte contre le Covid-19, réouverture des écoles: 400 milliards de dollars. Le texte prévoit 20 milliards de dollars pour l'accélération du rythme des vaccinations, en partenariat avec les collectivités locales, et 50 milliards de dollars pour accroître le déploiement de tests. Une enveloppe de 30 milliards doit permettre de fournir des équipements contre le Covid (gants, masques,...) et 10 milliards de dollars doivent être investis pour aider les industriels américains à fabriquer des équipements. Autre élément phare, la réouverture des écoles, encore largement fermées aux Etats-Unis. Une enveloppe de 170 milliards de dollars est prévue, pour réduire la taille des classes, acheter des parois de protection, améliorer la ventilation, augmenter les capacités de transport pour réduire le nombre d'enfants dans les fameux "school bus" jaunes,... M. Biden veut déployer 100 millions de doses de vaccins en 100 jours. "L'administration Biden prendra des mesures pour s'assurer que toutes les personnes aux Etats-Unis - peu importe leur statut légal - ont accès au vaccin et gratuitement", ont dit à des journalistes des hauts responsables. Soutien direct aux familles: 1.000 milliards de dollars. De nouveaux chèques doivent être envoyés, d'un montant de 1.400 dollars par personne, et la durée de versement des allocations chômages, qui seront rehaussées de 400 dollars par semaine, doit être prolongée jusqu'au 30 septembre 2021. Des aides sont prévues pour le paiement des loyers et des factures d'eau et d'énergie, à hauteur de 25 milliards de dollars. Les expulsions locatives sont également suspendues jusqu'au 30 septembre. Le président élu veut également renforcer l'aide alimentaire aux familles. Mesure phare de son programme de campagne, le salaire minimum, qu'il veut plus que doubler, monterait à 15 dollars de l'heure. Un fonds d'urgence devrait être doté de 25 milliards de dollars pour les établissements de garde d'enfants qui souffrent de la crise, et 15 milliards de dollars sont prévus pour la garde des jeunes enfants. Et pour répondre aux besoins de santé des vétérans, 20 milliards de dollars sont prévus. Soutien aux communautés touchées par le virus: 440 milliards de dollars. Pour aider les petites entreprises à disposer des liquidités dont elles ont besoin, 50 milliards de dollars sont prévus. Les fonds aux Etats, villes, et autres collectivités locales, sont l'un des principaux sujets de désaccords entre républicains et démocrates. Joe Biden veut 350 milliards de dollars pour leur permettre de payer les personnels de santé, pompiers, policiers, enseignants, ... Pour aider les transports en commun, lourdement pénalisés par la crise, à fonctionner, une enveloppe de 20 milliards de dollars est prévue. La même somme doit aider la communauté amérindienne à faire face à la crise. Près de 10 milliards de dollars sont également prévus pour moderniser l'outil informatique du gouvernement fédéral et éviter une nouvelle cyberattaque, comme celle qui a touché plusieurs ministères et agences en décembre. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info