Coronavirus - Italie: manifestation à Rome contre le pass sanitaire

Publié le à Rome

Plusieurs milliers de personnes ont défilé samedi dans le centre de Rome pour protester contre l'obligation à partir du 15 octobre du pass sanitaire dans tous les lieux de travail.Instauré en août pour les musées, les événements sportifs et les repas à l'intérieur des restaurants, le pass sanitaire comporte soit un certificat de vaccination, soit la preuve d'une guérison après avoir contracté le Covid-19, soit un test négatif. Il y a plus de trois semaines, le chef du gouvernement Mario Draghi avait annoncé son extension à partir du 15 octobre à tous les lieux de travail, passible d'une suspension de salaire pour les employés refusant de s'y soumettre. Il était déjà obligatoire pour l'ensemble du personnel médical et enseignant. "Nous avons été suspendus tous les deux il y a deux mois", ont raconté à l'AFP Cosimo et Morena, quadragénaires, tous deux infirmiers. Le couple a des problèmes immunitaires et d'allergies et a été exempté de l'obligation vaccinale par son médecin de famille, a assuré Cosimo, mais ils ont quand même été suspendus de leur travail, sans salaire.  "Nous avons pris un avocat, car nous avons des jumelles de 20 ans à la maison qui sont encore à notre charge", a-t-il ajouté. La manifestation, à laquelle ont également pris part des membres de groupuscules d'extrême-droite, a été émaillée par quelques échauffourées avec la police. Maria Ballarin, une retraitée, a pour sa part dénoncé "un chantage criminel et lâche" de la part de l'Etat qui ne veut pas "assumer ses responsabilités et rendre obligatoire la vaccination" mais "oblige indirectement les gens à se vacciner pour pouvoir aller au travail". "Ce n'est pas un instrument pour combattre la pandémie (...) c'est un instrument de contrôle de la population", a ajouté dans le cortège son mari, Marco Salvatori, un employé de banque qui dit avoir accéléré son départ à la retraire pour éviter de faire un test tous les deux jours . "Mon dernier jour de travail c'est le 15 et ce jour-là je ferai du télétravail car dès ce jour on m'oblige à présenter ce laissez-passer fasciste", a-t-il déclaré. Selon les chiffres du ministère de la Santé, près de 80% de la population italienne de plus de 12 ans est complètement vaccinée. L'Italie, le premier pays européen à avoir été touché par l'épidémie, a payé un lourd tribut avec plus de 130.000 morts. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info