Coronavirus - La bourgmestre de Saint-Trond sera remplacée après avoir enfreint le code déontologique

Publié le à SINT-TRUIDEN

Le conseil communal de Saint-Trond a estimé que la bourgmestre Veerle Heeren (CD&V) avait transgressé le code déontologique, lors d'un vote à l'unanimité lundi. Elle sera remplacée au poste mayoral par l'échevin Jelle Engelbosch (N-VA). La bourgmestre a admis que plusieurs personnes dans son entourage ont bénéficié grâce à elle d'un vaccin avant leur tour.Un audit du gouvernement flamand a été mené à ce sujet. La bourgmestre a admis lors d'un conseil communal en visioconférence avoir transmis le nom de 13 personnes de son entourage direct pour bénéficier des doses excédentaires du centre de vaccination. Elle a reconnu son erreur mais souligné qu'elle avait été commise avec l'intention de faire le bien pour que des vaccins de restent pas inutilisés. Veerle Heeren réfute l'idée qu'il y aurait eu pression politique pour privilégier certaines personnes. " Mme Heeren va temporairement céder l'écharpe mayorale au premier échevin Jelle Engelbosch (N-VA), a-t-elle confirmé à l'issue du conseil communal. Elle va se rendre disponible pour répondre à l'audit en cours lors des prochaines semaines. "Saint-Trond n'a rien à cacher. C'est pourquoi je me mets à 100% à disposition de l'audit comme demandé par M. Somers. Entre temps, le premier échevin Jelle Engelbosch sera le bourgmestre faisant fonction. Je compte sur le retour du calme", a commenté l'élue. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info