Coronavirus - La police a mis fin à une fête underground de 200 personnes près de la forêt de Soignes

Publié le à BRUXELLES (BELGIQUE)

La police a mis fin à une rave, vers 02h30 dans la nuit de vendredi à samedi, qui avait lieu dans une salle technique du tunnel Léonard accessible via la forêt de Soignes, selon une information de Sudinfo confirmée samedi par le porte-parole de la zone de police Marlow (Uccle, Watermael-Boitsfort et Auderghem) Laurent Masset. Une dizaine de procès-verbaux Covid ont été dressés à l'encontre des organisateurs.C'est une patrouille de police qui a aperçu des fêtards se rendre à la soirée. "Comme les agents savaient que de soirées avaient déjà été organisées à cet endroit, ils s'y sont rendus", explique Laurent Masset. "L'endroit n'est pas propice à la distanciation sociale et au port du masque." Il y avait un peu plus de 200 personnes, âgées de 24 à 35 ans. "Il n'y a pas eu véritablement de problème, mais on a demandé des renforts aux zones de Montgomery et de Druivenstreek pour canaliser l'évacuation et accompagner les gens en toute sécurité dans la forêt de Soignes", remarque encore Laurent Masset. "Malgré cela, un jeune homme a trébuché et a été légèrement blessé. Il a été emmené à l'hôpital." (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info