Coronavirus - La quarantaine des étudiants indiens en infirmerie levée

Publié le à Louvain (Belgique)

La quarantaine d'un groupe de 43 étudiants indiens en soins infirmiers sera levée mercredi, ont indiqué mardi soir les directeurs des deux écoles dans lesquelles ces jeunes suivent des cours. Le groupe avait rejoint la Belgique depuis l'Inde fin avril. Après quelques jours dans le Plat pays, il s'était avéré qu'un certain nombre d'entre eux avait contracté le variant indien du coronavirus. Le risque de contagion fait désormais partie du passé.Les étudiants sont venus en Belgique afin de suivre un graduat en soins infirmiers, une partie dans une école à Alost et une autre à Louvain. Les 43 jeunes avaient été testés négatifs au Covid-19 aussi bien à leur départ en Inde qu'à leur arrivée en Belgique. Après quelques jours toutefois, certains d'entre eux ont présenté les symptômes d'une infection au coronavirus. Plusieurs avaient contracté le variant indien: neuf qui suivent leur cursus à Louvain (sur 22) et 11 qui étudient à Alost (sur 21). L'ensemble du groupe a dès lors été placé en quarantaine. Les derniers résultats de dépistage ont démontré qu'il n'y avait plus de risque de contagion. Les étudiants peuvent dès lors quitter leur quarantaine. "Ce n'était certainement pas une période facile pour les étudiants. Ils ont été suivis de près et leur période de quarantaine a été allongée par précaution", commente le virologue Marc Van Ranst, de la KU Leuven. "Grâce à leur collaboration, de nombreuses données scientifiques ont été collectées à propos du nouveau variant indien. Cette recherche scientifique est toujours en cours." (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info