Coronavirus - Le nouveau premier ministre algérien testé positif au Covid-19

Publié le à Alger

Le nouveau premier ministre algérien Aïmene Benabderrahmane s'est placé samedi en isolement pour sept jours après avoir été testé positif au Covid-19, ont annoncé ses services. L'Algérie a dépassé vendredi la barre des 800 contaminations quotidiennes pour la première fois depuis novembre 2020.Le président Abdelmadjid Tebboune a présidé samedi une réunion du comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie, au cours de laquelle il a été décidé d'une "réactivation ferme" des mesures préventives et l'accélération de la cadence de vaccination, a indiqué la présidence dans un communiqué. M. Tebboune, 75 ans, avait lui-même contracté le Covid-19 à la fin 2020 et a été hospitalisé pendant plusieurs mois en Allemagne. Le nombre des contaminations est en forte hausse en Algérie depuis plusieurs semaines, avec la multiplication des variants Delta et Alpha. Inquiets, les médecins multiplient les appels au respect des gestes barrières et à la vaccination. Des chapiteaux ont été installés dans différents quartiers de la capitale, qui enregistre le plus grand nombre de contaminations, afin de vacciner la population. Une campagne vaccinale a été également lancée vendredi dans 13 mosquées d'Alger. Depuis l'enregistrement du premier cas le 25 février 2020, plus de 145.000 cas, dont près de 4.000 décès, ont été recensés en Algérie. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info