Coronavirus - Le parlement français adopte définitivement un budget de crise

Publié le à PARIS (FRA)

Le parlement français a adopté définitivement jeudi, par un ultime vote du Sénat après celui de l'Assemblée nationale, le nouveau budget de crise face au coronavirus et son plan d'urgence de 110 milliards d'euros. Le Sénat, dominé par l'opposition de droite, a voté le texte par 317 voix pour et 15 contre. A l'Assemblée, les communistes et les insoumis se sont également prononcés contre. En fin de matinée, députés et sénateurs avaient trouvé un accord sur ce deuxième projet de budget 2020 rectifié, après celui de fin mars. Il porte à 110 milliards d'euros le "plan d'urgence" annoncé par le gouvernement "pour répondre à l'ampleur de la crise (...) et ses conséquences économiques et sociales", selon le secrétaire d'Etat Olivier Dussopt. Il table sur un recul de 8% du PIB en 2020, un déficit public d'environ 9,1% du PIB et une dette à 115% du PIB. Ce budget porte à 24 milliards d'euros les crédits destinés au chômage partiel et prévoit 20 milliards d'euros pour recapitaliser des entreprises stratégiques en difficulté, comme Air France. Il intègre aussi une aide aux ménages les plus modestes (allocataires des minimas sociaux) de 150 euros, plus 100 euros par enfant. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info