Coronavirus - Le secteur de la construction ralenti à cause du Covid-19

Publié le à Bruxelles (Belgique)

Les contaminations au Covid-19 et placements en quarantaine mènent à un ralentissement de l'activité dans la construction. Près de deux entreprises du secteur sur trois ont ainsi dû faire face à des absences dues au Covid-19, ressort-il d'une enquête de la Confédération Construction publiée lundi.La confédération a interrogé 220 entreprises actives dans le secteur de la construction. Six entreprises interrogées sur dix ont fait face la semaine dernière à une ou plusieurs absences liées au Covid-19 (maladie ou quarantaine). Ce qui entraîne un ralentissement de l'activité: 95% des entreprises touchées ont allongé leurs délais de livraison et 93% subissent des hausses de coûts à cause de l'augmentation de ces délais. Quatre sur dix ont dû placer du personnel au chômage temporaire pour cause de coronavirus, alors que trois quarts manquent déjà de main-d'?uvre. La pénurie de personnel - 18.500 offres d'emploi sont ouvertes dans le secteur, selon la Confédération - a pour conséquence qu'un quart des entreprises limitent leurs devis et un cinquième d'entre elles allongent leurs délais de livraison. L'augmentation des prix des matériaux de construction est "moins prononcée" que lors de l'enquête menée par la Confédération en septembre dernier. "Cependant, 53% des entrepreneurs sont encore confrontés à des augmentations de prix, contre 59% en septembre", relève l'organisation professionnelle. Plus de la moitié des entreprises (54%) voient les délais de livraison de matériaux prolongés de plus de deux semaines (contre 62% en septembre) et un peu moins d'un tiers (31%) de plus d'un mois (contre 36% en septembre). (Belga)
© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info