Coronavirus - Le vaccin d'AstraZeneca autorisé pour les plus de 45 ans au Québec

Publié le à Montréal

Le gouvernement du Québec a annoncé mardi qu'il élargissait aux personnes de plus de 45 ans la vaccination avec le sérum d'AstraZeneca, jusqu'alors réservé aux 55 ans et plus.Le Québec devient ainsi la cinquième province au Canada depuis dimanche à abaisser l'âge pour recevoir ce vaccin. "Si vous avez 45 ans et plus, dépêchez-vous demain matin d'aller vous enregistrer, vous allez pouvoir vous faire vacciner", a déclaré le Premier ministre québécois François Legault lors d'une conférence de presse. "Le vaccin d'AstraZeneca est très sécuritaire (sûr, ndlr), très efficace", a-t-il dit au moment où le Canada signalait un troisième cas en un peu plus d'une semaine de caillots sanguins avec un faible taux de plaquettes après l'administration de ce sérum. L'Ontario, la Colombie-Britannique, l'Alberta et le Manitoba ont elles décidé de l'offrir aux plus de 40 ans. "La raison pour laquelle l'âge (...) peut différer d'un territoire à l'autre, c'est en fonction de l'incidence de la maladie" a expliqué le directeur de la Santé publique du Québec, Horacio Arruda. "C'est en lien aussi avec nos données épidémiologiques, nos données d'hospitalisations aux soins intensifs. C'est vraiment à cet âge-là qu'on remarque une augmentation importante", a-t-il précisé. Le troisième cas de caillots sanguins a été signalé sur un trentenaire au Nouveau-Brunswick qui avait reçu le vaccin d'AstraZeneca à la mi-mars avant que le Comité consultatif national de l'immunisation recommande qu'il soit réservé aux personnes de 55 ans et plus, selon un communiqué de cette province. Cette personne s'est depuis rétablie. Les cas de caillots sanguins associés à de faibles plaquettes à la suite du vaccin d'AstraZeneca "restent très rares" et le Canada "continue de considérer que les avantages des vaccins (...) pour la protection contre le Covid-19 l'emportent sur les risques potentiels", rappelait samedi Santé Canada. La méfiance vis-à-vis du vaccin AstraZeneca a déjà poussé de nombreux pays à fixer des limites d'âge à son usage, voire à suspendre son utilisation. Il est par exemple réservé aux plus de 30 ans au Royaume-Uni, où il a déjà été massivement utilisé, aux plus de 55 ans en France, aux plus de 60 ans aux Philippines, au Portugal, aux Pays-Bas ou en Allemagne, tandis que le Danemark l'a interdit et la Norvège suspendu. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info