Coronavirus - Les États membre de l'Union européenne établissent une liste commune de tests rapides

Publié le à BRUXELLES (Belgium)

Les États membres de l'Union européenne ont publié jeudi une liste de tests antigéniques rapides de dépistage du coronavirus dont les résultats vont être reconnus de manière réciproque, d'un État à l'autre, a communiqué jeudi la Commission. L'accord trouvé doit apporter davantage de clarté, pour gérer les personnes qui traversent les frontières.Les experts nationaux ont établi cette liste au sein du comité EU Health Security Committee. Elle comprend des tests antigéniques respectant certaines normes minimales. Ils se sont aussi mis d'accord sur 16 d'entre eux, dont les résultats seront donc reconnus d'un État à l'autre. Il s'agit de tests utilisés dans au moins trois États membres. Les experts ont également établi une liste d'éléments devant être indiqués sur les certificats de test négatif pour standardiser les documents. "Si, à un moment, une preuve de test de dépistage négatif est requise ou recommandée pour l'une ou l'autre activité, il est essentiel - particulièrement pour les voyages - que ces tests soient reconnus mutuellement. Nos citoyens ont besoin de clarté et de prédictibilité", a commenté la commissaire à la Santé, Stella Kyriakides. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info