Coronavirus - Les Pays-Bas requièrent un test PCR négatif pour les arrivées par train et bateau

Publié le à LA HAYE (NLD)

Le gouvernement néerlandais a annoncé jeudi exiger à partir du 29 décembre un test PCR négatif pour tout passager souhaitant entrer aux Pays-Bas par train, bateau ou bus, un jour après avoir imposé cette même mesure pour les personnes arrivant par avion."Toute personne voyageant aux Pays-Bas en train, en bus ou en bateau depuis l'étranger doit être en mesure de présenter une déclaration de test négative à partir du 29 décembre" 00H01 (23H01 GMT), a déclaré le ministère néerlandais de l'Infrastructure dans un communiqué. Le test "doit intervenir au plus tard 72 heures avant l'arrivée aux Pays-Bas. Ce test s'ajoute à la directive pour tous les voyageurs de se mettre en quarantaine à domicile pendant dix jours après leur arrivée", a ajouté le ministère. Le gouvernement avait déjà indiqué mercredi que tous les passagers, y compris de l'Union européenne, devraient présenter à partir du 29 décembre un test PCR négatif à leur arrivée par avion, prévenant qu'il considérait étendre cette mesure à d'autres moyens de transport transfrontaliers. Dimanche, les Pays-Bas avaient été le premier pays d'Europe à suspendre tous les vols de passagers en provenance du Royaume-Uni en raison d'une nouvelle souche du virus. Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte avait annoncé à la mi-décembre une nouvelle série de mesures pour lutter contre le Covid-19, les plus sévères imposées aux Pays-Bas depuis le début de la crise sanitaire. Bien que ces mesures, en vigueur jusqu'au 19 janvier, soient qualifiées de "confinement" par les autorités néerlandaises, le pays n'est pas soumis à des restrictions de déplacement. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info