Coronavirus - Les pharmaciens belges prêts à contribuer à la campagne de vaccination

Publié le à BRUSSEL (Belgique)

Les pharmaciens sont prêts à prendre leur responsabilité pour soutenir le processus de vaccination, fait savoir l'Association pharmaceutique belge (APB). Le secteur met en avant le fait que, tout comme les médecins généralistes et les infirmières, ils font partie des prestataires de soins de première ligne et qu'ils sont faciles à joindre pour les patients."Bien que la vaccination soit déjà déterminée dans les grandes lignes, il reste de nombreux détails à préciser. Par exemple, la sélection et la vaccination des groupes à risque est un large défi. Les pharmaciens entre autres peuvent apporter un soutien dans la sélection des patients au sein de ces groupes à risque, qui seront vaccinés à partir du mois de mars", fait valoir le secteur. Sur base du Dossier pharmaceutique partagé (DPP), ces professionnels connaissent bien leurs patients et peuvent guider les bons patients vers les médecins généralistes. Le secteur souligne en outre que depuis fin 2020, les pharmaciens qui le souhaitent peuvent être formés à inoculer des vaccins. Début décembre, les pharmaciens avaient déjà offert leur aide. Ils se disaient prêts par exemple à conserver les stocks de vaccins dans les conditions adéquates et avaient suggéré de réaliser des vaccinations. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info