Coronavirus - Les sociétés belges cotées ont résisté au choc du coronavirus

Publié le à Bruxelles (Belgique)

Les sociétés cotées à Bruxelles ont bien résisté au choc du coronavirus, analyse samedi dans ses colonnes le journal L'Echo.Pour l'ensemble des sociétés cotées, les bénéfices nets ont baissé de 50% à 9,4 milliards d'euros. Si l'on exclut le géant brassicole AB InBev, qui représente près de la moitié de la valeur boursière de Bruxelles et a beaucoup souffert de la fermeture de l'horeca, la baisse du bénéfice net n'excède pas 24%, ce qui dépasse les attentes de nombreux analystes et entreprises, souligne le quotidien économique. Si le chômage temporaire et les autres subventions salariales ont permis de limiter la casse dans de nombreuses sociétés, certaines ont aussi réagi à la crise en réduisant drastiquement leurs coûts, relève L'Echo, qui cite l'exemple de Solvay (-332 millions d'euros, dont 175 millions de frais récurrents). Signe de la confiance qui domine malgré la crise, quatre sociétés sur dix ont augmenté ou maintenu leur dividende, et à peine une sur dix l'a supprimé ou réduit, pointe le quotidien économique. Au total, les entreprises cotées à Bruxelles ont redistribué 6,3 milliards d'euros à leurs actionnaires, ce qui représente une diminution de 10% par rapport à l'an dernier, certes, mais qui est principalement due à la nette réduction du coupon chez AB InBev. Sans le groupe brassicole, les dividendes se montent à 5,3 milliards d'euros, en hausse de 19%. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info