Coronavirus - Les télétravailleurs, cibles faciles des tentatives de hameçonnage

Publié le à BRUXELLES (België)

L'éclosion du coronavirus en Belgique a fait exploser le télétravail dans le pays, avec comme conséquence un danger plus important pour la cybersécurité des entreprises. Une entreprise informatique tire jeudi la sonnette d'alarme."Les hackers essaient d'attirer les télétravailleurs, qui sont moins protégés à la maison qu'au sein de l'entreprise, vers des sites de hameçonnage qui ont pour couverture le coronavirus", indique Secutec dans un communiqué. En une semaine, 41.000 sites frauduleux ont été créés. Sur la même période, 70% de personnes en moins ont surfé sur le net via une connexion sécurisée. Ces sites tentent d'attirer les internautes avec des articles sur le Covid-19. "On reçoit un e-mail ou un message sur les réseaux sociaux tels que 'Etes-vous contaminés par le coronavirus? Découvrez-le ici'. Lorsqu'on ouvre ce lien avec une connexion non sécurisée, un virus peut facilement être placé sur l'ordinateur, ou le contrôle peut être pris sur la machine sans qu'on s'en aperçoive." Les cybercriminels tentent ainsi de mettre la main sur des informations sensibles des entreprises. 80% des dossiers de Secutec concernent actuellement ce genre de cas. L'entreprise conseille aux travailleurs de redoubler de vigilance lors de l'ouverture de chaque courriel. (Belga)
© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info