Coronavirus - Merkel "inquiète" de la lenteur des discussions pour fournir le vaccin aux plus pauvres

Publié le à BERLIN (DEU)

La chancelière allemande Angela Merkel s'est dite dimanche "inquiète" de la lenteur des discussions pour fournir le vaccin contre le Covid-19 aux nations les plus pauvres. S'exprimant en clôture du sommet virtuel du G20, elle a déclaré: "Nous allons maintenant voir avec l'Alliance du vaccin (Gavi) quand ces négociations vont commencer, parce que je suis inquiète que rien n'ait été encore fait", a-t-elle dit à la presse à Berlin. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info