Coronavirus - Pour Gwendolyn Rutten, les nouvelles mesures doivent entrer en vigueur dès mercredi

Publié le à BRUXELLES (België)

La Flandre ne peut pas attendre vendredi pour qu'entrent en vigueur les nouvelles mesures, plus strictes, de lutte contre le coronavirus décidées mardi soir par le gouvernement régional, a réagi la bourgmestre d'Aarschot (Brabant flamand) et ex-présidente de l'Open Vld Gwendolyn Rutten. Ces mesures doivent valoir dès mercredi 18h00 "de préférence partout en même temps". "Mais s'il le faut, nous le ferons tout seuls. Le virus progresse trop rapidement", a insisté la bourgmestre dans un message posté sur Twitter.Les mesures édictées mardi soir par le gouvernement flamand doivent entrer en vigueur à partir de vendredi 18h00. Les autorités régionales veulent ainsi laisser aux secteurs concernés le temps de se préparer, tout en s'assurant que les mesures prises puissent être coulées dans une réglementation claire. Mais ce timing ne convainc pas tout le monde, à droite comme à gauche. "Il est incompréhensible d'attendre jusqu'à vendredi", s'est étonnée la parlementaire flamande Freya Saeys (Open Vld). "Si la maison brûle, c'est maintenant qu'il faut éteindre les flammes." Un avis également partagé par la cheffe de groupe socialiste Hannelore Goeman. "Le virus croît de manière exponentielle: chaque jour d'hésitation double donc le problème", a-t-elle souligné. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info