Coronavirus - Séoul va connaître ses restrictions les plus drastiques

Publié le à Séoul

La Corée du Sud va imposer à Séoul les restrictions les plus drastiques que la capitale ait connues depuis le début de la pandémie, a annoncé vendredi le gouvernement qui met en garde contre l'augmentation du nombre de cas de coronavirus.La Corée du Sud a longtemps été érigée en modèle de gestion de la pandémie, du fait de la discipline de la population qui a d'elle-même observé très scrupuleusement les consignes de distanciation sociale. Mais la vaccination ne progresse qu'à un rythme très lent en raison d'une pénurie de doses. Vendredi, le gouvernement a annoncé 1.316 nouveaux cas, un record. Ces nouvelles contaminations ont pour la plupart été recensées à Séoul et ses environs, une zone où vit près de la moitié de la population nationale. Des foyers d'infection ont été découverts dans des écoles, des bureaux, des centres commerciaux? C'est parmi les personnes âgées de 20 à 40 ans, qui ne sont pour la plupart pas encore éligibles à la vaccination, que l'on trouve le plus de nouveaux cas, selon les autorités sanitaires. Les nouvelles restrictions, qui entreront en vigueur lundi pour deux semaines, font qu'il sera interdit de se rassembler à plus de deux après 18h et que les écoles seront fermées, de même que les bars et les discothèques. Cafés et restaurants ne pourront opérer à pleine capacité et seule la vente à emporter sera autorisée après 22H00. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info