De plus en plus d'agression contre le personnel de la SNCB en 2021

Publié le à Bruxelles (Belgique)

Durant les trois premiers trimestres de 2021, les agressions à l'encontre de membres du personnel de la SNCB ont augmenté de 53% par rapport à la même période en 2019, soit avant la crise sanitaire, indique samedi l'entreprise ferroviaire, après la violente agression d'une accompagnatrice vendredi soir à Ottignies.En 2021, la SNCB a constaté plus de 1.300 agressions contre son personnel. Près de quatre agressions sur dix sont des atteintes à l'intégrité physique entrainant des incapacités de travail et un fort impact psychologique. Les deux causes d'agression principales sont liées aux voyageurs sans titre de transport (39%) et, depuis le début de la pandémie, aux voyageurs qui ne respectent pas les mesures sanitaires (23%). La SNCB assure mener une lutte permanente contre les agressions notamment via la présence de Sécurail dans les gare. Dans les trains, des actions de contrôle ciblées à grande échelle sont réalisées en collaboration avec la police fédérale, tandis que les zones avec surveillance caméra sont élargies. Vendredi soir, une accompagnatrice de train a été sauvagement agressée à hauteur d'Ottignies dans un train ralliant Dinant à Bruxelles-Midi. La victime a été rouée de coup et a dû être emmenée à l'hôpital. Les responsables sont toujours recherchés (Belga)
© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info