De Sutter déplore l'indemnité de départ accordée à l'ex-CEO de bpost

Publié le à Bruxelles (Belgique)

La ministre des Entreprises publiques Petra De Sutter (Groen) a dit jeudi à la Chambre regretter l'accord à l'amiable conclu au sein de bpost concernant les indemnités de licenciement pour l'ancien CEO Jean-Paul Van Avermaet."Chaque jour, des milliers de collaborateurs et de facteurs donnent le meilleur d'eux-mêmes. Pour eux comme pour moi, cela laisse un arrière-goût amer", a-t-elle déclaré en réponse aux questions de Maria Vindevoghel (PTB) et Nathalie Dewulf (Vlaams Belang).  Jean-Paul Van Avermaet, qui a été congédié en tant que CEO de bpost, a reçu un demi-million d'euros de la société postale. Comme il menaçait d'entamer une procédure judiciaire, bpost a choisi un accord négocié, rapportaient les titres du groupe Mediahuis lundi. Petra De Sutter a ajouté vouloir absolument éviter que ce type de scénario ne se reproduise à l'avenir. "bpost est une entreprise publique autonome et l'arrangement est le résultat de négociations entre l'ancien conseil d'administration et l'ancien CEO. (...) Nous devons absolument éviter cela à l'avenir. Je demande à bpost de renforcer les clauses du contrat avec le futur CEO et de vérifier plus rigoureusement ses antécédents, entre autres, pour s'assurer qu'il n'y a pas de conflits ou d'enquêtes à son encontre au moment de la signature du contrat." (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info