Décès d'un étudiant après un baptême - Au moins deux parties demandent une enquête complémentaire dans le dossier Reuzegom

Publié le à HASSELT (BELGIUM)

L'audience de la chambre du conseil de Hasselt prévue vendredi dans le dossier Reuzegom, du nom de ce cercle étudiant dont certains membres ont participé au bizutage qui a entraîné la mort de Sanda Dia en 2018, sera reportée à une date encore inconnue. Cela car au moins deux parties ont demandé au préalable la réalisation de devoirs d'enquête complémentaires, a appris mercredi Belga de bonne source.La chambre du conseil de Hasselt devait normalement se prononcer vendredi sur l'éventuel renvoi en correctionnelle de dix-huit membres du cercle louvaniste pour le meurtre involontaire de l'étudiant en décembre 2018. Ils pourraient également être poursuivis devant un tribunal pour traitement dégradant, négligence coupable et l'administration délibérée de substances nocives entraînant la mort. Le 5 décembre 2018, le cercle Reuzegom avait commencé le rituel de baptême de Sanda Dia et de deux autres "bleus", des étudiants encore non baptisés. Le cérémonial a débuté à Louvain avant de se poursuivre dans un chalet de Vorselaar. L'état de Sanda Dia s'est ensuite sensiblement détérioré, après avoir consommé en large quantité de l'alcool et de l'huile de poisson, et l'étudiant de 20 ans est décédé à l'hôpital le 7 décembre. Il souffrait notamment d'hypothermie et de défaillance de plusieurs organes. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info