Des parlementaires demandent des explications sur le gel par Trump du financement de l'OMS

Publié le à WASHINGTON (USA)

Un comité parlementaire américain a demandé lundi au département d'Etat de fournir des documents justifiant la décision de Donald Trump de geler les financements attribués à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) en pleine pandémie de coronavirus. Le comité des affaires étrangères de la Chambre des représentants, à majorité démocrate, a exigé du département d'Etat une liste de toutes les réunions depuis décembre où la question des fonds versés à l'OMS a été discutée ainsi que les études non censurées sur l'impact de cette décision dans la lutte contre la maladie Covid-19. Le président du comité, Eliot Engel, a prévenu que le Congrès pourrait forcer le département d'Etat à remettre les documents s'il ne s'exécutait pas avant le 4 mai à 17h00 (23H00 HB). L'élu souhaite notamment une justification légale pour expliquer ces coupes. "Jusqu'à présent, le département d'Etat n'a justifié le gel des fonds versés à l'OMS devant le Congrès que par une fiche d'une page avec quelques points, qui contenait peu de faits, aucun plan et aucune explication sur la manière dont cette suspension de financement à l'OMS sauvera des vies chez nous ou à travers le monde", a expliqué Eliot Engel. Tout en reconnaissant que l'OMS avait fait des erreurs, M. Engel a estimé que l'organisation avait un rôle "inestimable" et que Donald Trump cherchait à détourner l'attention de ses propres échecs dans la gestion de la crise sanitaire qui a infecté près de trois millions de personnes dans le monde. "Couper le financement de l'OMS alors que le monde traverse la tragédie du Covid-19 n'est certainement pas la réponse", a écrit M. Engel dans sa lettre au secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo. Le 14 avril, Donald Trump avait annoncé que les Etats-Unis suspendaient leur contribution au budget de l'OMS, accusant l'organisation d'avoir agi trop tardivement et d'avoir soutenu aveuglément la Chine, qui avait minimisé l'ampleur de la maladie. Les Etats-Unis sont le premier bailleur de l'OMS, avec une contribution de plus de 400 millions de dollars par an, qui permet aussi de lutter contre d'autres maladies comme la polio ou la malaria. Les Américains ont déjà versé d'importants fonds pour cette année à l'OMS et leur contribution de 115 millions de dollars a été validée par le Congrès. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info