Des recommandations existent pour les soins intensifs, covid ou pas

Publié le à NAMUR (Belgique)

"Des recommandations existent pour une admission en soins intensifs, covid ou pas, et les soins intensifs ne sont pas toujours la panacée", a rappelé vendredi après-midi Xavier Wittebole, chef de clinique aux soins intensifs de l'hôpital universitaire Saint-Luc, auditionné par la commission spéciale covid du Parlement de Wallonie. Au printemps dernier, en plein coeur de la pandémie de coronavirus, des témoignages de proches de patients que les hôpitaux n'admettaient pas aux soins intensifs, avaient pourtant ému l'opinion publique. "La mort fait partie de notre quotidien. De manière générale, 12% des patients admis en soins intensifs décèdent", a-t-il expliqué. C'est dans ce contexte que des recommandations ont été émises par la Société belge de médecine intensive appelant notamment à une planification précoce des soins pour que les médecins puissent prendre des décisions éclairées. "L'idée, c'est de rappeler l'importance capitale des médecins de 1ère ligne pour ne pas admettre en soins intensifs des patients que l'on ne pourra de toute façon pas sauver", a poursuivi Xavier Wittebole. "Mais quoi qu'il en soit, l'âge n'est pas un critère même si certains hôpitaux l'ont utilisé", s'est-il encore défendu en soulignant par ailleurs qu'en Belgique, contrairement à d'autres pays, "nous n'avons jamais manqué de places en soins intensifs". "Nous n'avons pas changé nos recommandations, covid ou pas. Parfois, il faut se rendre compte qu'il n'y a rien de bénéfique à transférer un patient en soins intensifs et que ceux-ci ne sont pas toujours la panacée. Les soins disproportionnés sont mauvais, tant pour les patients eux-mêmes que pour la société", a conclu M. Wittebole. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info