Des visiteurs moins nombreux mais plus décidés au Salon des Vacances

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Le Salon des Vacances qui a fermé ses portes lundi, a attiré quelque 97.500 visiteurs au Brussels Expo, ont indiqué les organisateurs dans un communiqué. Si le public a été légèrement moins nombreux qu'en 2014 (100.576 visiteurs), les 700 exposants se disent satisfaits et ont relevé plus de réservations que lors des précédentes éditions.Le prix d'entrée à l'événement avait été augmenté de 8 à 10 euros pour cette édition 2015. "Le nombre (de visiteurs) est au final resté raisonnablement stable et le profil qualitatif des visiteurs a été fortement ressenti par les exposants", ont précisé les organisateurs, justifiant leur "choix stratégique" de revoir le tarif à la hausse. Les personnes ayant visité le Salon semblaient être bien renseignées ou décidées quant à leurs destinations. A ce titre, Asteria Expeditions, qui a mis 50 cabines à disposition pour une expédition polaire belge exclusive en Antarctique en 2016, n'a plus que huit cabines de libres à l'issue des cinq jours de Salon. Trois thèmes avaient été retenus pour cette édition: le cyclotourisme, la famille et les destinations "outdoor". Le pays à l'honneur était la Tunisie. "Toutes les organisations offrant des séjours en Tunisie nous confirment que la demande a augmenté. Nous sommes ravis de constater que les voyageurs belges ont eu l'occasion de découvrir une autre facette du pays et pas uniquement la plage, la mer et le soleil", a commenté la directrice de l'Office du Tourisme Tunisien pour le Benelux, Amel Malouche Kallel. Selon une estimation de l'Association des tour-opérateurs (ABTO), plus de 60% des Belges décidés à partir cette année n'avaient pas encore réservé leurs vacances avant l'ouverture du Salon. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.