Diables Rouges - La Belgique, orpheline de plusieurs cadres, fait son retour contre le Danemark

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Cela fait 291 jours, depuis la victoire belge contre Chypre le 19 novembre 2019, que les Diables Rouges n'ont plus fait vibrer leurs supporters. Neuf mois et demi plus tard, l'équipe de Roberto Martinez défiera ce samedi soir le Danemark au Parken Stadium de Copenhague à l'occasion de la première journée du groupe 2 de la Ligue A de la Ligue des Nations. Ce match aurait dû être le premier après l'Euro 2020. La pandémie de coronavirus étant passée par là, les ambitions belges sont désormais reportées d'un an et Vincent Kompany a décidé de ranger ses crampons pour se consacrer pleinement à son nouveau rôle d'entraîneur à Anderlecht. Au lieu d'un match de retrouvailles entre deux nations qui devaient s'affronter en phase de poules de l'Euro, il s'agira du premier des deux duels préparatoires avant celui du 17 juin 2021, date où les 'Danish Dynamite' et les Diables Rouges se retrouveront au Parken Stadium pour la 2e journée du groupe B du championnat d'Europe. Pour le duel de samedi, le premier entre la Belgique et le Danemark depuis le 3 juin 2000 (2-2) en préparation à l'Euro 2000, Roberto Martinez devra se passer de nombreux de ses cadres. Outre Kompany, le Catalan devra composer sans son inamovible dernier rempart Thibaut Courtois. Le gardien, retourné au Real Madrid, sera remplacé par Simon Mignolet. Véritable régulateur de l'entrejeu belge, Kevin De Bruyne est lui au chevet de sa femme sur le point d'accoucher alors qu'Eden Hazard, capitaine et feu follet offensif des Diables, n'affiche pas la condition suffisante pour jouer entièrement les deux matches. Dès lors, c'est Jan Vertonghen qui portera samedi soir le brassard à l'occasion de sa 119e apparition en équipe nationale, un record. L'ancien joueur de Tottenham, passé à Benfica à l'intersaison, devrait être accompagné de Toby Alderweireld et Jason Denayer en défense. L'animation du milieu de terrain reviendrait à Youri Tielemans et Axel Witsel, à l'instar de Timothy Castagne et Thorgan Hazard sur les flancs. Devant, Yannick Carrasco et Dries Mertens partent avec une longueur d'avance pour épauler Romelu Lukaku. Au moment de débuter la rencontre, Danois et Belges connaitront l'issue de l'autre match du groupe entre l'Islande et l'Angleterre (18h). Mardi, les Diables accueilleront l'Islande dans un Stade Roi Baudouin vidé de ses supporters en raison de la pandémie de coronavirus. La prochaine trêve internationale verra la Belgique se déplacera à Wembley pour y défier les Three Lions le 11 octobre (18h) avant de prendre la direction de l'Islande le 14 octobre (20h45). (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info