Diables Rouges - Les Diables vont "remplacer collectivement" les absents, pense Witsel

Publié le à REYKJAVIK (Belgique)

La Belgique affrontera l'Islande mercredi à Reykjavik en Ligue des Nations sans, notamment, Kevin De Bruyne, Eden Hazard ou Dries Mertens. "C'est collectivement qu'on va savoir les remplacer demain", a estimé Axel Witsel, mardi, à la veille de la rencontre. "Je pense que c'est collectivement qu'on va savoir les remplacer demain", a expliqué Witsel. "C'est clair que quand ils sont là, c'est toujours mieux pour nous. Ils sont super importants, surtout offensivement mais on a le groupe pour pouvoir faire la différence. Ces absences impliquent-elles plus de responsabilités pour Witsel, qui en l'absence aussi de Vertonghen, sera le Diable avec le plus de présences en équipe nationale? "Peut-être. Maintenant cela fait longtemps que je suis là. Ce n'est pas parce que Kevin, Eden ou Jan ne sont pas là que j'ai plus de responsabilités. Je suis toujours moi-même. Je reste égal à moi-même que ce soit sur le terrain ou en-dehors." Sans De Bruyne, Witsel devrait avoir une nouvelle fois Youri Tielemans à ses côtés dans l'entrejeu. Pour Witsel, cela signifie une petite différence dans la façon de jouer. "Avec Youri, je peux être de temps en temps plus offensif, de jouer comme un N.8. Avec Kevin, je suis plus défensif, plus un 6", a résumé le médian de Dortmund. Mercredi, les Belges devront rompre le bloc islandais pour marquer. "Il faudra être patient, les faire courir et dès qu'on a la moindre occasion, la mettre au fond." Ce qui n'a pas été le cas dimanche en Angleterre, où les Diables se sont inclinés 2-1 après avoir dominé la première période et s'être montré peu dangereux après la pause. "On a été un peu frustrés, c'est normal quand tu vois le match, je ne pense pas qu'ils méritent cette victoire. On n'a pas été assez bon dans notre jeu en deuxième mi-temps comparé à la première où l'on a totalement contrôlé." Selon Witsel, la défaite en Angleterre est "ennuyante, dans le sens où tu peux perdre un match quand tu sais que tu as tout donné et que tu n'as rien à te reprocher. Là on a ce petit goût de se dire 'si on avait fait ça en plus en deuxième mi-temps', donc oui tu as des regrets quand tu perds contre une équipe qui n'est pas plus forte que toi." Après l'amical contre la Côte d'Ivoire jeudi dernier et le déplacement en Angleterre dimanche, il s'agira du troisième match des Diables Rouges en une semaine. Et ce, alors que les matchs en club vont s'enchaîner avec le retour des Coupes d'Europe. "Ce n'est pas facile physiquement, c'est clair. Maintenant on n'a pas le choix. Mettre des matchs amicaux avant ces deux matchs, je trouve que c'est n'importe quoi. Le programme en club est déjà fort chargé. Je comprends pas pourquoi on nous met trois matchs à chaque fois lors des deux rassemblements, en octobre et novembre." (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info