Données personnelles: Instagram visé par une enquête en Europe

Publié le à LONDRES (GBR)

Le réseau social Instagram, filiale de Facebook, est visé par une enquête en Europe lancée par le régulateur irlandais à propos du traitement des données personnelles d'utilisateurs mineurs, selon la presse britannique. La Commission irlandaise pour la protection des données (DPC) a ouvert deux procédures distinctes le mois dernier après avoir reçu des plaintes selon lesquelles des numéros de téléphones et adresses email de jeunes de moins de 18 ans étaient accessibles de tous les utilisateurs sur le réseau, indiquent la BBC et le Sunday Telegraph. Le régulateur irlandais supervise pour le compte de l'UE Facebook, puisque ce dernier a son siège régional en Irlande. Ni Facebook ni la DPC n'avaient donné suite pour l'heure aux sollicitations de l'AFP. La DPC va déterminer si l'application a mis en place les garde-fous nécessaires pour protéger les données des utilisateurs surtout s'il s'agit de mineur, alors qu'il faut avoir au moins 13 ans pour ouvrir un compte sur Instagram. Le régulateur va vérifier en outre que le réseau social respecte le Règlement européen sur la protection des données (RGPD) concernant la configuration des profils et des comptes. La BBC indique lundi qu'en 2019 le spécialiste des données David Stier avait conclu, après l'analyse de 200.000 comptes dans le monde, que les utilisateurs de moins de 18 ans avaient la possibilité de basculer trop facilement vers un compte professionnel. Ce type de compte exige des utilisateurs qu'ils rendent publiques leurs coordonnées, ce qui signifie qu'elles sont visibles de tous sur le réseau social. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info