Du pétrole sur des plages de Saint-Tropez

Publié le à MARSEILLE (FRA)

Des résidus de pétrole se sont échoués sur des plages du sud-est de la France, dont la célèbre plage de Pampelonne dans le Golfe de Saint-Tropez, plus d'une semaine après une collision de navires au large de la Corse, a-t-on appris mardi de sources concordantes."Des résidus importants se sont déposés sur la côte avec 16 kilomètres impactés", a relaté le maire de Ramatuelle Roland Bruno, la commune où se situe la plage rendue célèbre par la star de cinéma Brigitte Bardot. Les résidus d'hydrocarbures se sont déposés "dans les criques et sur les plages, touchant en particulier des banquettes de posidonies", ces plantes sous-marines typiques de Méditerranée. En raison du mauvais temps, les plages étaient désertes quand le pétrole s'est déposé, a-t-il précisé. Elles sont désormais fermées au public. Cette pollution "semble provenir" du pétrole échappé lors de la collision de deux navires au large de la Corse le 7 octobre, a précisé la préfecture maritime de Méditerranée. La plus grande partie du pétrole a pu être aspirée, mais des résidus, "dans des quantifiés conformes à ce qui était anticipé, se sont mélangés aux herbiers de posidonies rejetés sur les plages", a-t-elle précisé. En raison du gros temps en mer, les autorités n'ont pas pu mettre en place de chaluts pour récupérer les boulettes avant leur arrivée sur la côte. Au large, l'aspiration des résidus sous forme de boulettes se poursuit. Au total, les autorités estiment que 600 mètres cubes de pétrole se sont échappés lors de la collision d'un navire tunisien et d'un autre battant pavillon chypriote. Marins italiens et français, mobilisant 12 navires, ont pu aspirer 1.000 m³ de mélange de pétrole mélangé à de l'eau de mer, ne laissant finalement échapper dans la nature qu'une fraction de la pollution. Le navire tunisien Ulysse, impliqué dans la collision mais apte à reprendre la mer, a quitté la zone. L'autre bateau, le porte-containers chypriote Virginia est toujours au mouillage au large de la Corse, a précisé à l'AFP la préfecture maritime. Il est ceinturé par un dispositif antipollution, et son départ, "sous la responsabilité de l'armateur", ne revêt plus de caractère d'urgence. "L'État attend désormais que l'armateur présente un plan d'action convaincant", a-t-il ajouté. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

En couple, vous voulez rompre avec vos habitudes, un quotidien devenu particulièrement monotone.

Taureau

Tandis que vos charges commencent à s’alléger, vos revenus sont susceptibles d’augmenter.

Gémeaux

Vous évitez les efforts excessifs ou trop prolongés. Vous devez impérativement vous ménager.

Cancer

Rien n’est simple aujourd’hui dans le cadre de votre activité professionnelle. Vous avez de nombreux détracteurs.

Lion

Prévoyez quelques problèmes de communication avec votre entourage familial. Un sujet vous divise.

Vierge

Vos supérieurs vous imposent quelque chose. Vous vous y pliez mais vous ne partagez pas l’idée.

Balance

Vous essayez de préserver une bonne entente dans le couple malgré une divergence d’idées.

Scorpion

C’est le moment de vous occuper de votre situation financière. Vous pouvez commencer à fructifier vos ressources.

Sagittaire

Vous retrouvez un bon équilibre en termes d’énergie. Vous êtes en pleine forme pour mener vos activités.

Capricorne

Le travail en équipe ne vous convient pas ou plus. Vous cherchez à faire cavalier seul.

Verseau

Vous êtes plus fort, plus expansif, plus communicatif aussi. Vos propos touchent davantage de monde.

Poissons

Célibataire, vous êtes plus enclin à vous enflammer dès le premier regard. Vous risquez d’être beaucoup plus naïf.

Facebook