Ebola - Les Etats-Unis vont devoir "repenser" leur approche d'Ebola

Publié le à WASHINGTON (USA)

Les Etats-Unis vont devoir "repenser" leur approche d'Ebola après l'infection d'une femme au Texas (sud) qui avait soigné un patient atteint du virus et décédé mercredi, a estimé lundi un haut responsable de la santé. "Nous devons repenser la manière dont nous contrôlons l'infection par Ebola parce qu'une seule contamination est inacceptable", a déclaré lors d'une conférence de presse le directeur des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), Tom Frieden.M. Frieden s'est aussi excusé pour avoir semblé accuser la femme contaminée quand il a évoqué un manquement aux procédures, affirmant s'être senti "très mal" quand il a appris que l'infirmière était atteinte d'Ebola. "Nous devons tous travailler ensemble pour faire tout notre possible pour réduire le risque qu'un autre personnel de santé soit infecté", a ajouté M. Frieden. M. Frieden avait évoqué dimanche "une faille dans le protocole" pour expliquer l'infection de la soignante, qui s'était occupée du patient libérien Thomas Eric Duncan après son hospitalisation pour Ebola le 28 septembre. M. Duncan est mort du virus mercredi. La femme, dont l'identité n'a pas été révélée, a présenté de la fièvre quelques jours plus tard. Elle a soigné M. Duncan à de multiples reprises et a eu plusieurs contacts avec lui, mais elle portait l'équipement (masque, gants, tenue de protection) recommandé par les CDC. Les CDC continuent d'interroger d'autres soignants du Texas Health Presbyterian Hospital de Dallas pour voir si l'un d'entre eux développe des symptômes de la maladie, pour laquelle il n'existe aucun vaccin ou traitement homologué. "Nous devons considérer la possibilité qu'il puisse y avoir d'autres cas notamment parmi le personnel soignant", a averti M. Frieden, affirmant qu'il ne serait "malheureusement pas surpris" d'en voir. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.