Election présidentielle en Afghanistan - Intrusion malencontreuse dans l'attente des résultats: la faute à la fraude ou au froid

Publié le à KABOUL (AFG)

Le camp d'un favori à la présidentielle afghane a hurlé à la fraude mardi après l'intrusion de deux gardes de sécurité dans le centre des données de la Commission électorale indépendante, qui a expliqué qu'ils s'y étaient simplement protégés du froid nocturne.L'ampleur donnée à l'incident survenu dans la nuit de dimanche à lundi par l'équipe d'Abdullah Abdullah, un des deux favoris à l'élection du 28 septembre avec le président sortant Ashraf Ghani, illustre la nervosité régnant dans l'attente des résultats préliminaires. L'équipe de M. Abdullah a dénoncé dans un communiqué rien moins qu'une "attaque organisée, en collusion avec l'équipe (du palais présidentiel), pour changer l'issue de l'élection". L'annonce des résultats, prévue samedi dernier, a été repoussée à une date indéterminée à cause de problèmes techniques, selon la Commission électorale indépendante (IEC). La sortie du camp de M. Abdullah, qui s'était proclamé vainqueur deux jours après le scrutin avant de faire machine arrière, a contraint l'IEC à s'expliquer. "L'entrée du bâtiment était scellée mais dans la soirée un membre de la sécurité de la commission a demandé à ce que le sceau soit brisé pour que deux officiers de police puissent passer la nuit dans le corridor parce qu'il faisait froid dehors", a expliqué un responsable de l'IEC, Aurangzeb. Il a plaidé une "faute due aux émotions et à l'ignorance, qu'il ne faut pas exagérer". L'incident a donné lieu à des moqueries sur les réseaux sociaux. Un utilisateur de Facebook a demandé ainsi si la Commission électorale abritait "un centre de données ou un centre de chauffage". Sur Twitter, un dénommé Sarwari a admis que "les nuits sont plutôt fraîches. Au point qu'il est aisé de s'introduire par effraction dans le centre des données de la commission électorale pour s'y réchauffer". La cheffe de l'IEC, Hawa Alam Nouristani, a pris la chose plus sérieusement en affirmant que "l'incident... va faire l'objet d'une enquête, et on va s'occuper de ses auteurs". (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Betfirst - Livepartners

A lire également

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous vous mettez entre parenthèses pendant quelques jours. Vous avez besoin d’un moment de réflexion.

Taureau

Vous vous sentez très vite dépassé par les évènements. Vous devez prendre une décision dans l’urgence.

Gémeaux

Si d’habitude vous mettez en route plusieurs projets en même temps, vous vous montrez aujourd’hui beaucoup plus mesuré.

Cancer

Vous semblez aujourd’hui totalement éteint, enfermé dans votre bulle. Vous vous protégez.

Lion

Vous avez de bonnes intuitions en ce moment. Vous écoutez votre petite voix intérieure.

Vierge

Vous cherchez à augmenter vos revenus. Vous réfléchissez à la possibilité d’une activité complémentaire.

Balance

Il y a de la rencontre dans l’air pour les célibataires. En couple, vous prévoyez une sortie avec votre conjoint.

Scorpion

Le travail individuel vous convient parfaitement. Vous n’êtes plus du tout à l’aise au sein d’une équipe.

Sagittaire

Ne vous occupez pas des autres. Concentrez-vous sur vos activités ou vos responsabilités.

Capricorne

Vous vivez des moments chaleureux avec votre famille. Cela contribue largement à votre bonne humeur.

Verseau

Votre vie amoureuse est au centre de vos préoccupations. Une rencontre bouleverse complètement votre vie.

Poissons

Votre expansion professionnelle ne fait plus aucun doute. Votre ascension est parfaitement méritée.

Notre sélection d'annonces