Emmanuel Macron souhaite "un apaisement" avec l'Algérie sur les sujets mémoriaux

Publié le à Paris (France)

Le président français Emmanuel Macron a dit mardi souhaiter "un apaisement" sur le sujet mémoriel entre la France et l'Algérie, appelant à "cheminer ensemble", alors que les relations se sont tendues dans le sillage des propos critiques du président français. Pour rappel, Emmanuel Macron avait qualifié le régime algérien de "système politico-militaire qui s'est construit sur la rente mémorielle."Mon souhait, c'est qu'il y ait un apaisement parce que je pense que c'est mieux de se parler, d'avancer", a-t-il déclaré dans un entretien sur la radio France Inter. Il a également appelé à "reconnaître toutes ces mémoires" et leur "permettre de cohabiter". "Ce n'est pas un problème diplomatique, c'est d'abord un problème franco-français", a-t-il aussi estimé. En outre, le président français Emmanuel Macron a rappelé avoir "confiance" et entretenir des relations "vraiment cordiales" avec son homologue algérien Abdelmadjid Tebboune, alors que les deux pays traversent une crise diplomatique et qu'Alger a rappelé son ambassadeur. "J'ai le plus grand respect pour le peuple algérien et j'entretiens des relations vraiment cordiales avec le président Tebboune", a-t-il poursuivi. En réaction à ces propos, Alger avait décidé lundi d'interdire le survol de son espace aérien aux avions militaires français. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info