Equateur: 45% des votes de la présidentielle seront recomptés

Publié le à QUITO (ECU)

Quelque 6 millions de votes, soit 45% des votes exprimés lors du premier tour de l'élection présidentielle en Equateur, seront recomptés sur demande d'un candidat qui dit avoir été victime de fraude, a annoncé samedi l'autorité électorale."Plus ou moins 6 millions de votes seront révisés vote par vote, selon les accords conclus par le Conseil national électoral", a déclaré la présidente du CNE, Diana Atamaint, lors d'une conférence de presse à Quito. La demande de recomptage a été lancée par Yaku Perez, candidat du Pachakutik, expression politique du mouvement indigène équatorien. M. Perez est donné troisième du premier tour derrière Guillermo Lasso, ancien banquier de droite, arrivé deuxième avec moins de 0,40% d'avance sur M. Perez selon les résultats non encore définitifs publiés par le CNE. Yaku Perez affirme qu'il a été victime d'une fraude destinée à l'écarter du second tour. Le premier tour a été largement remporté par Andres Arauz, un économiste socialiste soutenu par l'ancien président équatorien Rafael Correa (2007-2017), qui vit en exil en Belgique. La demande de recomptage de M. Perez est appuyée par son concurrent Guillermo Lasso, qui s'est pour sa part déclaré certain d'être arrivé en deuxième position et donc de pouvoir accéder au second tour. M. Lasso a dit souhaiter que les doutes exprimés sur les résultats de dimanche soient dissipés. Un total de 13,1 millions de votes ont été exprimés lors du premier tour du 7 février. Le second tour, prévu pour le 11 avril, désignera le successeur du président sortant Lenin Moreno, qui ne se représentait pas et dont le mandat de quatre ans prend fin le 24 mai. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info