Equateur: le président accuse les indigènes de vouloir le "chasser" du pouvoir

Publié le à Quito (Équateur (pays))

Le président d'Equateur, Guillermo Lasso a estimé lundi que le mouvement indigène, qui mène depuis une semaine des manifestations antigouvernementales, veut le "chasser" du pouvoir."Nous avons tendu la main, nous avons appelé au dialogue, mais ils ne veulent pas la paix, ils cherchent le chaos, ils veulent chasser le président", a affirmé M. Lasso dans une vidéo publiée sur son compte Twitter. La Confédération des nationalités indigènes (Conaie) organise depuis une semaine des marches et barricades dans plusieurs villes du pays et autour de la capitale Quito, pour exiger une baisse des prix du carburant. La Conaie était également le fer de lance de manifestations antigouvernementales pendant près de deux semaines en octobre 2019, qui ont fait 11 morts et plus de 1.000 blessés. Le Parlement avait alors été occupé et de nombreux édifices publics détruits ou endommagés, tandis que le président de l'époque, Lenin Moreno, avait dénoncé une tentative de coup d'État. Soixante-trois policiers ont été blessés depuis le début des manifestations, selon un bilan officiel, tandis qu'une organisation locale de défense des droits humains a fait état de 79 arrestations pour 55 civils blessés. Le prix d'un gallon de diesel a augmenté de 90% (à 1,90 dollars) et celui de l'essence de 46% (à 2,55 dollars) en presque un an. Les prix sont gelés depuis octobre dernier, mais la Conaie demande une baisse respectivement à 1,50 et 2,10 dollars. Avant toute négociation, les indigènes exigent que M. Lasso réponde à une dizaine de demandes, dont l'interdiction des concessions minières sur leurs territoires. Dans un autre tweet, M. Lasso a assuré avoir répondu à ces exigences. "Leur réponse? De nouvelles menaces d'attaquer Quito. Je suis ici pour défendre Quito", a-t-il lancé, se disant cependant "toujours ouvert au dialogue". (Belga)
© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre Sélection d'annonces avec LOGIC-IMMO.BE

Fil info