Eruption volcanique en RDC: des touristes et les gorilles "sains et saufs"

Publié le à Goma

Des touristes qui se trouvaient près du cratère au moment de l'éruption du volcan Nyiragongo, dans l'est de la République démocratique du Congo, sont "sains et saufs", a indiqué dimanche l'Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN)."Les touristes présents hier au cratère sont sains et saufs", a déclaré sur twitter l'ICCN, organisme de tutelle du parc national des Virunga, où se trouve le volcan. L'ICCN n'a pas précisé leur nombre ni leur nationalité. "Les gorilles de montagne ne sont pas menacés", a ajouté l'organisme congolais. Plus ancienne réserve naturelle d'Afrique inaugurée en 1925, le parc des Virunga est un sanctuaire des très rares gorilles de montagnes, également présents au Rwanda et en Ouganda voisin.  Situé à la frontière avec le Rwanda et l'Ouganda, le parc s'étend sur 7.800 km2 dans la province du Nord-Kivu dont Goma est la capitale. Le volcan Nyiragongo, dont les sombres pentes majestueuses dominent Goma et le lac Kivu, est entré soudainement en éruption samedi soir, provoquant la peur et la fuite des populations. Une vaste coulée de lave s'est finalement immobilisée dans la nuit aux portes de la ville. La région de Goma est une zone d'intense activité volcanique, avec six volcans, dont le Nyiragongo et le Nyamuragira qui culminent respectivement à 3.470 et 3.058 mètres. Les éruptions y sont fréquentes, non par le cratère, mais par les flancs des volcans. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info