Ethias: il n'y a pas d'instruction de vendre Ethias, assure le patron de la SFPI

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

La Société Fédérale de Participation et d'Investissement (SFPI) n'a pas l'intention pour le moment de vendre ses parts dans Ethias, a assuré mercredi l'administrateur-délégué du bras financier de l'Etat fédéral, Koen Van Loo."C'est le rôle de la SFPI d'examiner en temps utile les options stratégiques possibles mais il n'y a pas d'instruction qui vise à vendre Ethias", a expliqué M. Van Loo devant la commission des Finances de la Chambre. Depuis la crise financière de 2008, l'assureur est aux mains des pouvoirs publics: l'État fédéral, mais aussi les Régions flamande et wallonne ainsi qu'Ethiasco où siègent principalement des collectivités locales. Maintenant que l'assureur se porte mieux sur le plan opérationnel, le gouvernement fédéral examine les différentes options pour sa participation. L'ensemble du processus est cependant encore dans sa phase préliminaire, rapportait mercredi matin l'Echo. M. Van Loo a confirmé qu'une analyse de la position d'Ethias était en cours. "Ethias est actuellement un assureur très sain et très fort. Quand on voit ce qui a été réalisé ces dernières années, chapeau! Maintenant qu'on est sur un beau parcours, on commence à réfléchir sur ce qu'on peut en faire", a-t-il expliqué aux députés. L'analyse en cours se veut "la plus objective possible", a-t-il ajouté, précisant que des acteurs extérieurs n'avaient pas caché leur intérêt pour l'assureur. Avec une part de marché de 9%, Ethias est le troisième assureur du pays. En 2019, la compagnie a encaissé 2,67 milliards d'euros de primes (-1%). Le bénéfice net s'est élevé à 190 millions d'euros (+12%). (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info