Euro de basket féminin - Emma Meesseman super tsar, la Belgique en demi-finale

Publié le à STRASBOURG (France)

Sur un panier à 5.3 secondes du terme de Julie Allemand, la Belgique a battu la Russie 85 à 83 pour se hisser en demi-finale du championnat d'Europe de basket féminin mercredi à Strasbourg, en France. Emma Meesseman, impériale, a inscrit 33  points à du 64% de réussite et compilé 11 rebonds pour 40 d'évaluation.Une prestation stratosphérique de l'intérieure flandrienne qui vaut aux Belgian Cats de se hisser dans le dernier carré de l'Euro pour la deuxième fois de l'histoire (après le bronze de 2017) et de décrocher déjà leur billet pour les tournois de qualifications en vue de la Coupe du monde 2022 en Australie. La Belgique jouera samedi en demi-finale contre la Serbie victorieuse de l'Espagne en prolongation (71-64). L'autre demi-finale opposera la France à la Biélorussie. Tous les ingrédients étaient au rendez-vous pour entamer le match de façon idéale avec un trio belge - Meesseman, Kim Mestdagh, Allemand - qui trouvait l'ouverture dont Kim Mestdagh pour son premier trois points. La Belgique appliquait aussi une bonne défense et sa présence au rebond était déjà l'une des clés du match. A 100% (5/5) après 3 minutes, la Belgique menait 11-3. La première ombre au tableau venait des trois fautes rapides de Kyara Linskens. Maria Vadeeva n'en demandait pas plus pour aligner 9 points presque d'affilée pour ramener la Russie de 15-6 à 19-16 alors que Philip Mestdagh avait opéré ses premières rotations. 21-20 à la 10e. L'inexpérience de Billie Massey lui jouait des tours et lui coûtait deux fautes. En problème à l'intérieur, Philip Mestdagh devait trouver d'autres options. Meilleure dans ses rotations, la Russie passait devant avec Glonti (2x3): 27-30 au quart d'heure. Billie Massey était à son tour comptée à 3 fautes. Le match tournait au duel de haut vol entre Vadeeva et Meesseman. L'intérieure flandrienne, en mode MVP, inscrivait son 18e point déjà pour faire 38-37 et redonner l'avantage à son équipe. Une seconde bombe de Kim Mestdagh et Julie Allemand inscrivaient même 43-37 à la mi-temps. La reprise se faisait sur les chapeaux de roue avec Vadeeva d'un côté toujours, Meesseman de l'autre (50-41). La Belgique restait devant, mais la Russie trouvait la distance dans ses shoots extérieurs avec Nina Glonti (4 paniers à trois points sur quatre): 53-52 (26e). Deux paniers d'affilée de Linskens donnaient un peu d'air (63-56) à l'approche de la demi-heure sifflée à 63-58. Emma Meesseman en était à 25 points, Vadeeva à 24, et 7 rebonds chacune. La dernière ligne droite s'annonçait haletante avec une grosse bataille pour le rebond et une dépense d'énergie usante pour les deux formations. Vadeeva continuait d'aligner à l'intérieur (66-65) et Shilova plantait la 8e bombe russe pour égaliser (68-68) à 6 minutes du terme. C'était toujours la parfaite égalité (70-70) à 5 minutes du terme. Shilova rivalisait avec Kim Mestdagh (73-73).  Emma Meessmean passait la barre des 30 points pour faire 75-73 et l'accélération de Allemand pour Linskens forçait le coach russe au temps mort: 77-73 avec encore 3:58 à jouer.  Encouragées par le public français, les Belgian Cats faisaient encore 79-73 par Antonia Delaere. Levchenko ajustait à 3 pts (79-76) mais la Belgique continuait à marquer (81-76). Glonti remettait une dose de suspens pour faire 81-79 à 93 secondes du terme et Maria Vadeeva égalisait à 83 partout avec 41 secondes à terme. Julie Allemand mettait un petit shoot à distance à 5.3 secondes du terme pour faire 85-83. Les deux dernières tentatives russes ont échoué et les joueuses de Philip Mestdagh pouvaient saluer leur qualification. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info