Euro de hockey: Vainqueurs 3-2 de l'Angleterre, les Red Lions décrochent le bronze

Publié le à Amsterdam (Belgique)

Les Red Lions ont pris la 3e place de l'Euro de hockey masculin à l'issue de la petite finale remportée 3-2 aux dépens de l'Angleterre (FIH-6), samedi au Wagener Stadium d'Amstelveen. En obtenant le bronze, la Belgique, 2e nation mondiale, décroche ainsi sa 5e médaille dans un championnat d'Europe messieurs, sa 2e de bronze après Manchester en 2007, et celles d'argent en 2013 et 2017. Tenants du titre après leur succès en 2019 à Anvers, les Belges ont été écartés de la finale jeudi par les Pays-Bas (défaite 3-1 aux shoot-outs).Avec les contraintes de l'Euro de football, les hockeyeurs belges ont disputé leur match de classement pour la 3e place en matinée (10h00) mais ont été rapidement réveillés par les attaquants anglais. Déjà alerté après 2 minutes de jeu, Vanasch a également dû s'employer à la 8e minute sur un tir de Phil Roper. Sur leur première pénétration dans le cercle adverse Tom Boon arma un tir de revers, mais Oliver Payne, le gardien adverse, se montra bien présent. Sur l'action suivante Sébastien Dockier fut poussé de la main par Jack Waller alors qu'il s'apprêtait à shooter. Le Malinois eut intelligemment recours à l'arbitrage vidéo qui lui accorda un penalty-stroke. Comme lors du match de poule, Tom Boon se chargea de le transformer, cette fois du côté gauche de Payne (12e, 1-0). En fin de premier quart-temps, Vanasch montra toute l'ampleur de son talent en stoppant le 1er pc anglais. A la reprise de la période suivante, le meilleur gardien mondial remit le couvert sur un nouveau sleep de Sam Ward. La Belgique recula dans le jeu pour se créer plus d'espaces et jouer la contre-attaque. Une tactique qui faillit se montrer payante, mais la belle combinaison belge se termina par un tir de revers de Tom Boon sur Payne. L'Angleterre reprit les commandes de la partie et se créa deux pc consécutifs en début de 2e mi-temps. Le premier trouva Vanasch du stick, mais le second, tiré en plein centre par Ward trompa le gardien belge (32e, 1-1). La réaction belge fut réelle mais la concrétisation tarda. La solution tomba après un tir de revers de Thomas Briels non cadré. Sur l'action suivante, le capitaine belge effleura la balle provenant  d'un flat de Florent Van Aubel, suffisamment pour pouvoir battre Payne (42e, 2-1). Malgré un nombre conséquent d'entrées de cercle la Belgique ne s'était jusque là pas encore procuré de penalty-corner. Statistique corrigée en début de 4e et dernier quart-temps avec 2 pc consécutifs tirés par Boon. Sur le 2e, l'attaquant belge convertit la phase d'un envoi entre les jambes de Payne, inscrivant son deuxième but de la journée et son 6e du tournoi (52e, 3-1). Ward, l'imita quelques secondes plus tard, également sur pc, réduisant l'écart d'un sleep dans le plafond (53e, 3-2). Malgré le retrait du gardien à 5 minutes du terme, l'Angleterre ne parvint plus à inquiéter des Lions appliqués à conserver le résultat. Dans la finale à suivre (12h30), les Pays-Bas affronteront l'Allemagne dans un remake de la finale de 2015 à Londres. Les Red Lions sont qualifiés pour la prochaine édition de la Coupe du Monde - dont ils sont détenteurs du trophée - en janvier 2023 en Inde et vont se concentrer désormais pleinement sur leur objectif majeur cette saison, les Jeux Olympiques de Tokyo du 23 juillet au 8 août. Les Pays-Bas seront d'ailleurs l'adversaire des Belges le 24 juillet à Tokyo pour le 1er match du tournoi olympique dans le groupe B. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info