Europa League - Le Standard se qualifie pour les barrages en battant Vojvodina (2-1) en prolongations

Publié le à LIÈGE (Belgique)

Le Standard s'est qualifié pour les barrages de l'Europa League en battant le FK Vojvodina 2-1 après prolongations jeudi à Sclessin. Felipe Avenatti (47e, 1-0) et Selim Amallah (91e, 2-1) ont permis au club liégeois d'affronter Fehervar, qui a éliminé Reims aux tirs au but (0-0, tab 4-1) pour une place dans la phase de groupes. Les Serbes ont égalisé par Petar Bojic (75e, 1-1) Pour garder les grands gabarits de Vojvodina le plus loin possible de sa surface, Philippe Montanier a opté pour une ligne médiane à cinq avec Merveille Bokadi en retrait. Il fallait aussi avoir envie du ballon et les Rouches n'en manquaient pas à limage de Nicolas Raskin, qui s'est fait descendre par un défenseur serbe (3e). Coup sur coup, Mehdi Carcela a cadré le premier tir de la rencontre bloqué par un Goran Vuklis vigilant et Zinho Vanheusden a tenté sa chance de loin sans inquiéter le gardien adverse (5e). Vojvodina subissait mais cela ne l'a pas empêché d'avoir une belle opportunité lorsque le ballon a atterri inopinément dans les pieds de Simian Sinicanin. Le défenseur axial, qui montait régulièrement sur les phases arrêtées comme son compère Slavko Bralic, a été surpris et Arnaud Bodart s'est jeté pour mettre fin à l'épisode (14e). Par la suite, le Standard est resté dans la zone adverse, ce qui a permis à Vanheusden de se transformer en attaquant. Le capitaine rouche a notamment expédié deux missiles mais ils sont passés loin de Vuklis, qui n'a vraiment eu qu'un seul tir à capter sur les neuf essais rouches. A la reprise, le gardien n'a pas eu droit au chapitre sur un penalty botté par Avenatti pour une faute de Bojic sur Nicolas Gavory (47e, 1-0). Sous l'impulsion de Carcela, qui avait été à la base de l'action amenant le but, les Rouches ont fait preuve de vivacité comme si le plus important avait été fait. Mais ils n'ont pas mieux cadré leur envois et Vojvodina les a calmés en commettant de nombreuses fautes. Les Serbes ont alors pris l'ascendant et Miljan Vukadinovic a lancé une première alerte avec un tir passant à côté du but. Par contre, Bojic a profité d'une approximation de la défense rouche pour battre Bodart (75e, 1-1). Le Standard n'avait manifestement pas envie d'aller aux prolongations et a pris des risques qu'il aurait payés cash sans une détente de Bodart sur une tentative de Bojic (86e). Néanmoins, les prolongations ne pouvaient pas mieux commencer pour le Standard: lancé par Raskin, Amallah a foncé vers le but (91e, 2-1). L'international marocain a alors retrouvé ses meilleures jambes et a essayé de rendre la pareille à Raskin dont le tir a été bloqué (96e). Les Rouches ont poursuivi leur forcing et Bodart n'a vu atterrir qu'un seul ballon facile à capter dans sa surface (99e). Si le seconde prolongation semblait se dérouler sur le même schéma que la première, Bodart a sorti des poings un ballon, qui a jailli de la mêlée (118e). (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info