Europol publie une liste des 62 criminels les plus recherchés, dont deux Belges

Publié le à Amsterdam

Les profils des 62 suspects ou criminels condamnés les plus recherchés d'Europe ont été publiés en ligne par l'agence européenne de police criminelle Europol, avec un appel au public pour l'aider à les retrouver. Parmi eux se trouvent deux Belges: Flor Bressers et Tom Michielsen, mais aussi un Philippin recherché en Belgique pour assassinat.La liste publiée vendredi comprend 61 hommes et une femme. Parmi eux figurent des fraudeurs, des trafiquants de drogue, des voleurs et des meurtriers. Le nom le plus célèbre de cette liste est probablement celui de Jan Marsalek. L'ancien CEO du fournisseur allemand de services de paiement Wirecard est "fortement soupçonné d'avoir commis une fraude en bande commerciale, un cas particulièrement grave de détournement de fonds et d'autres délits contre la propriété et l'économie", selon Europol. L'Autrichien de 41 ans a probablement quitté l'Allemagne pour entrer dans la clandestinité à l'étranger, a indiqué l'agence. On y retrouve donc aussi deux Belges. Le premier, Flor Bressers, a été condamné en mars 2020 par la cour d'appel d'Anvers à quatre ans d'emprisonnement pour, entre autres, vol avec violence, extorsion avec armes et privation illégale de liberté avec menaces de mort. Le second, Tom Michielsen, possède la double nationalité belge et néerlandaise et a été condamné à 4,5 ans de prison pour trafic international de drogue. Avec son partenaire commercial, il a transporté plusieurs kilos de drogue aux Pays-Bas et en Belgique. Europol le soupçonne de se cacher en Espagne. Le Philippin Cristano Attolba Pinkihan a, lui, été condamné à 15 ans de prison en 2013 par la cour d'assises du Brabant flamand. De nombreuses autres personnes figurant sur cette liste ont déjà été condamnées à de longues peines de prison, mais ont pu s'enfuir. Pour certains des criminels recherchés, Europol offre de fortes récompenses pour toute information menant à leur capture. Une récompense de 25.000 euros est par exemple offerte pour toute information concernant Norman Volker Franz, un Allemand condamné à la prison à vie pour un double meurtre. Europol part du principe que de nombreuses personnes recherchées exercent des activités peu suspectes quelque part dans le monde et qu'elles ont affaire à des personnes non suspectes dans la vie de tous les jours. C'est pourquoi le slogan de la campagne de cette année est "se cacher à la vue de tous". Le public est appelé à regarder les visages et les descriptions des crimes, et d'éventuels tuyaux peuvent être saisis, également de manière anonyme, directement sur le site web. Depuis qu'Europol a lancé la première campagne des plus recherchés en 2016, il a pu arrêter 110 criminels, dont 41 sur la base de tuyaux envoyés à l'agence de police via le site web. (Belga)
© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info