Explosions à Beyrouth: La Belgique annonce une aide humanitaire supplémentaire de 5 millions d'euros

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

En marge d'une conférence des donateurs pour le Liban organisée dimanche après-midi par le président français Emmanuel Macron, où le ministre des Affaires étrangères et de la Défense, Philippe Goffin, représentera la Belgique, le vice-premier ministre et ministre de la coopération au développement, Alexander De Croo, a débloqué 5 millions d'aide humanitaire supplémentaire, annonce dimanche le Service public fédéral (SPF) des Affaires étrangères dans un communiqué. Le ministre Goffin participera à la conférence internationale d'appui et de soutien à Beyrouth et à la population libanaise dimanche à 14 heures. La conférence sera présidée par le président français Emmanuel Macron et le Vice-Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies Amina Mohammed. L'objectif est de collecter des ressources supplémentaires et de coordonner l'aide internationale afin de fournir à la population libanaise la meilleure assistance possible. "La Belgique va envoyer 5 millions d'euros supplémentaires d'aide humanitaire d'urgence à Beyrouth. Nous le ferons par l'intermédiaire d'organisations partenaires multilatérales dans les secteurs où les besoins de la population libanaise sont les plus importants: en termes médicaux, bien sûr, mais aussi en termes de distribution de nourriture et de reconstruction de logements et d'infrastructures", a déclaré le ministre De Croo. Comme plusieurs autres pays, la Belgique a déjà envoyé un avion-cargo C130 à Beyrouth vendredi soir avec du matériel médical et humanitaire urgent. Il a également été décidé de débloquer un million d'euros pour la Croix-Rouge. En plus de l'aide supplémentaire mentionnée ci-dessus, la Belgique a déjà donné 2 millions d'euros au "Country Based Pooled Fund" (CBPF) pour le Liban en 2020. Avec 22 millions d'euros en 2020, la Belgique est également un important donateur du "Central Emergency Response Fund" (CERF) de l'OCHA, le bras humanitaire de l'ONU. Le soutien de la Belgique permet à l'organisation des Nations unies de réagir rapidement et de fournir une assistance immédiate et efficace à des pays comme le Liban. "Avec cette conférence des donateurs, il est important que la communauté internationale donne un signal fort pour faire face à cette énorme catastrophe. Pour les citoyens de Beyrouth, cela vient s'ajouter à une crise économique et sanitaire extrêmement grave à laquelle le pays a déjà été confronté", a précisé Philippe Goffin. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info