Fin de la grève de 48 heures à la prison de Bruges

Publié le à BRUGGE (Belgique)

La grève de 48 heures dans la prison de Bruges a pris fin comme prévu à 22h00 mardi soir, confirme le syndicat libéral VSOA. Le personnel avait débrayé pour manifester son mécontentement au sujet des règles liées aux jours de repos et à la pénurie de personnel. Le soutien au mouvement était conséquent, selon le syndicat.Ce dernier indique que la pénurie de personnel génère des problèmes. "Cette pénurie a un impact énorme sur les modalités de congé et mène à un surplus de travail et à l'insécurité". Le syndicat veut donc obtenir un ajustement du paquet de travail lié au personnel disponible. Une première concertation avait déjà eu lieu entre syndicat et direction avant la grève, mais sans résultat. Pour le moment, aucune autre concertation n'est à l'agenda. Aucune solution n'est donc envisagée à ce stade.  Si la situation reste dans l'impasse, une nouvelle grève de 48 heures est envisagée du 11 juillet au 13 juillet à 22 heures. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info