Flandre: 80% d'appels en plus sur la ligne d'écoute pour les violences familiales

Publié le à BRUXELLES (België)

La ligne d'écoute flamande pour les violences familiales (le 1712) a enregistré cette année une hausse substantielle du nombre d'appels. Fin juillet, la ligne dénombrait déjà près de 1.200 victimes potentielles de violences conjugales, soit une moyenne de 170 par mois. Cela représente une hausse de 79% par rapport aux chiffres de l'an dernier. Selon les responsables de cette ligne, cette progression est à mettre en lien avec la pandémie de coronavirus bien sûr, mais aussi par une meilleure connaissance de l'existence de la ligne d'appel. En avril, la ligne a ainsi reçu quatre fois plus d'appels que les autres mois. Ces chiffres confirment les résultats d'études récentes réalisées par l'université de Gand ainsi que le commissaire flamand aux droits de l'enfant. Menées respectivement en avril et en mai, celles-ci témoignent d'une hausse des violences intra-familiales, et en particulier les violences conjugales, durant le confinement en Flandre. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info