Formation fédérale - Les négociations pourraient se prolonger lundi

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

Les négociateurs des sept partis appelés à former le nouveau gouvernement fédéral étaient toujours dimanche soir en quête d'un accord. Les chances semblaient faibles qu'ils atterrissent dans le courant de la nuit, alors que les discussions budgétaires se profilent comme un important écueil à surmonter.Les présidents des familles socialiste, libérale, écologiste et du CD&V négocient depuis jeudi un accord de gouvernement, dans l'espoir d'aboutir lundi, journée durant laquelle les formateurs Alexander De Croo (Open Vld) et Paul Magnette (PS) doivent présenter leur rapport au Roi. On ignore encore l'heure de ce rendez-vous. Dimanche matin, M. Magnette évoquait lundi soir auprès de VTM. Plusieurs mesures sur lesquelles il existe un pré-accord doivent encore passer l'écueil de l'examen budgétaire. On pense par exemple au relèvement de la pension minimale. Les négociateurs iront-ils ce dimanche "au finish" ou se redonneront-ils rendez-vous lundi pour trancher les derniers dossiers ? La répartition des portefeuilles entre partis et le choix du Premier ministre constituent autant de difficultés encore à surmonter. L'esprit restait quoi qu'il en soit constructif. "Dernières lignes droites, ça avance", "le travail continue de façon acharnée", disait-on çà et là. (Belga)
© 2020 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info