Franc suisse: "l'abandon du cours plancher a coûté beaucoup d'argent à Citigroup"

Publié le à NEW YORK (USA)

L'annonce surprise par la Banque nationale suisse (BNS) de l'abandon de sa politique d'intervention sur le franc suisse a coûté plus de 150 millions de dollars (130 millions d'euros) à la banque américaine Citigroup, rapporte samedi l'agence de presse financière Bloomberg sur base de sources au sein du groupe.D'autres géants du monde financier, comme Deutsche Bank et Barclays, ont également essuyé d'importantes pertes après l'annonce de la Banque nationale suisse. Selon Bloomberg, elles atteindraient 150 millions de dollars pour Deutsche Bank et moins de 100 millions pour le groupe anglais. Les porte-parole des banques concernées n'ont pas souhaité réagir. Le franc suisse s'est apprécié de 20% par rapport à l'euro depuis que la BNS n'intervient plus. (Belga)
© 2021 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info